Participer à la transition écologique, économique et sociale en replaçant le citoyen au cœur de l’action.

Faire le constat d’un monde en crise

Hausse des températures et du niveau des océans, érosion des sols, disparition de la moitié des espèces sauvages en 40 ans : partout, la pression que nous exerçons sur la nature est visible. L’Homme pâtit également de ce développement incontrôlé et les inégalités se creusent : aujourd’hui, 1 % de la population mondiale possède plus que les 99 % restants. Parallèlement, nous traversons une véritable crise de société comme en témoignent l’accroissement des inégalités ou la crise des institutions.

« Toute l’espèce humaine est réunie sous une communauté de destin, puisqu’elle partage les mêmes périls écologiques ou économiques, les mêmes dangers provoqués par le fanatisme religieux ou l’arme nucléaire. Cette réalité devrait générer une prise de conscience collective et donc souder, solidariser, hybrider. Or l’inverse domine : on se recroqueville, on se dissocie, le morcellement s’impose au décloisonnement. »
Edgar Morin

Faire émerger des réponses aux grands enjeux d’aujourd’hui et de demain

La Fondation Terre Solidaire fait le constat que tout est lié, que l’Homme doit changer son comportement et modifier son empreinte sur la Terre pour dépasser la crise et construire l’avenir. Des alternatives existent déjà, et d’autres restent à inventer pour transmettre aux générations futures la société durable que nous appelons de nos vœux : promotion d’une production alimentaire durable, locale et accessible développement des circuits courts ; défense des « communs » et d’une gestion équitable et pérenne des ressources naturelles ; réaménagement des territoires ; engagement d’une transition énergétique, etc.

Accompagner la transition en plaçant le citoyen au cœur de l’action

La Fondation Terre Solidaire s’est donné pour mission d’accompagner ces changements pour engager une transition vers une société qui conçoit le progrès et le développement économique et social d’une façon respectueuse de la nature, des Hommes et des limites de la Terre. Nous croyons au pouvoir de l’initiative citoyenne (collectifs, associations, acteurs économiques, etc.) et à la pluralité des solutions et des alternatives qui doivent être imaginées et expérimentées au plus près des réalités locales.