Présentation du candidat

L’Académie des Pluriels est une association qui développe des projets d’intérêt général mêlant arts, entrepreneuriat et intelligence collective, avec la conviction que prendre part à un processus créatif est facteur de changement social. Elle mène un projet de Coopérative Jeunesse aux Mureaux (4 mois d’immersion dans un projet collectif) et souhaite développer un nouveau format plus court dans le Nord-Est parisien, pour un public de jeunes en situation de fragilité.

Résumé de l’initiative

Un projet d’insertion par la découverte du modèle coopératif. Des jeunes éloigné.e.s de l’emploi ou de la formation intègrent une coopérative éphémère pour une durée de 10 jours, avec un projet concret et collectif à la clé : fabriquer puis vendre un produit solidaire et durable.

Description

Les participant.e.s intègrent l’association pour un projet de coopérative éphémère dont l’objectif est de fabriquer puis de vendre un produit (réflexions en cours, en lien avec la réduction du gâchis alimentaire (confiture réalisées à partir de fruits destinés à être jetés) ou avec l’upcycling et le recyclage textile (tote-bags ou pochettes réalisées à partir de tissus récupérés)) Le programme de 10 jours se déroule en trois temps :
1. Découverte de l’entrepreneuriat collectif (qu’est-ce que créer son activité ? Spécificités du modèle coopératif ? Ateliers sur le développement d’un projet (budget, organisation, prix, communication, logo, etc),
2. Production et vente,
3. Bilan : répartition des bénéfices, évaluation collective et individuelle.
Les ateliers sont assurés par des entrepreneur.e.s de la Coopérative CLARA (partenaire de l’action) autour de leurs cœurs de métier (développement d’activité, communication, etc.). Des partenariats sont mis en place avec les acteurs du territoire, à la fois pour mobiliser les jeunes et les accompagner pendant l’action (prévention spécialisées, Mission Locale de Paris, Antennes Jeunes, Equipes de développement local, etc) mais aussi pour leur faire découvrir la richesse du territoire et de ses dispositifs (ACERMA, Pépinière Mathis, Projets 19, Incubateur du 104, Adie, Les Canaux, etc). Il s’agit de désenclaver les jeunes en leur proposant une activité productive, valorisante, dont ils peuvent immédiatement voir les résultats concrets et évaluer les impacts sur eux mais aussi sur la société puisque l’ambition du projet est de réaliser un produit qui sensibilise aussi aux enjeux environnementaux actuels. La coopérative éphémère est une étape pour prendre confiance en soi, apprendre à travailler en groupe, se projeter, devenir acteur de son avenir et citoyen du monde.