Nourrir et faire vivre le rural

Présentation du candidat

L’association CIAP 49 accompagne des personnes souhaitant s’installer en agriculture paysanne dans le département. Nous accompagnons depuis 5 ans, 20 porteurs de projet par an. Notre association a pour objectif de permettre l’installer d’un plus grand nombre d’agriculteurs, notamment des personnes non issu du milieu agricole, nous les aidons à s’insérer sur un territoire et dans le milieu agricole et rurale.

Résumé de l’initiative

L’association CIAP 49 met en place un site de production en maraîchage biologique diversifié pour permettre à des personnes de se tester chaque année. Au delà du test sur le site, les porteurs de projet ont du temps consacré pour s’insérer sur le territoire de production via des groupes d’appui locaux.

Description

L’association CIAP 49 a mis en place un site pour se tester en maraîchage biologique au sein du lycée agricole du Fresne, au sud d’Angers. Leur constat est que de nombreuses personnes non issu du milieu agricole souhaitent s’installer en maraîchage biologique en méconnaissant le métier et le monde agricole. Par l’espace test, l’association leur permet d’appréhender la gestion d’une ferme maraîchère pendant un an sur l’ensemble des facettes du métier : production, gestion des stocks, commercialisation, gestion financière. Les porteurs de projet sont accompagnés par un référent technique, une commission maraîchère (composée de 6 maraîchers, bénévoles pour l’association), un chargé d’accompagnement et des responsables de la formation du lycée, faisant le lien entre les porteurs de projets et les élèves en formation au sein du lycée.
Outre ces volets techniques, les porteurs de projet mettent en place des groupe d’appui locaux, constitué d’élus, habitants du territoire, autres agriculteurs. Ces groupes d’appui locaux ont pour objectif de faire du lien avec les habitants du territoire d’installation en amont de l’installation effective. L’association est convaincue que la pérennité de l’installation agricole passe par un réseau de voisins renforcés et par une bonne entente avec ses collègues du secteur. Les liens avec les élus sur ce type de projets sont de plus en plus primordiaux. L’attention des élus au projet en maraîchage est d’autant plus fort depuis qu’ils sont incités à approvisionner leurs habitants en produits locaux et de qualité, notamment via les cantines scolaires.