Fleurir l'avenir

Présentation du candidat

Le nom du Pain & des Roses vient d’un poème de James Oppenheim Bread & Roses. Le poème dit que pour vivre, chacun a besoin de pain – de se nourrir, de survivre ; mais chacun a aussi besoin de roses – de beauté, de créativité, de s’épanouir.
Notre association réunit ces deux idées. Elle propose à des femmes éloignées de l’emploi des formations découverte du métier de fleuriste et des périodes d’immersion professionnelle, afin qu’elles retrouvent confiance et des perspectives d’emploi.

Résumé de l’initiative

Nous proposons à des femmes éloignées de l’emploi des formations découverte du métier de fleuriste et des périodes d’immersion professionnelle, dans un cadre convivial, afin qu’elles retrouvent confiance en elles, développent de nouvelles compétences et retrouvent un chemin vers l’emploi.

Description

Du Pain & des Roses organise des formations de fleuriste, sous forme d’ateliers créatifs et professionnalisants dans un cadre réconfortant et convivial, à destination de femmes éloignées de l’emploi et victimes de violence, afin qu’elles retrouvent confiance en elles et en leurs talents et retrouvent un emploi stable. Les ateliers demandent de la créativité et de la technique, et sont valorisés par un résultat beau et concret. Cela permet aux participantes d’échanger, de développer de nouvelles compétences et de s’épanouir.
Nos ateliers hebdomadaires, animés par une fleuriste professionnelle sont réalisés dans les centres d’accueil qui hébergent et accompagnent ces femmes. Autour d’un thé, détendues et concentrées, nos fleuristes en herbe se retrouvent chaque semaine au milieu des fleurs.

Suite à cette première formation découverte, les participantes peuvent si elles le souhaitent poursuivre dans une formation à un niveau plus élevée et réaliser une période d’immersion sur notre kiosque à fleurs pour acquérir des compétences en vente et avoir une première expérience professionnelle dans la fleur.

Suite à un premier projet pilote en 2017, du Pain & des Rose a mené 20 cycles d’ateliers entre 2017 et 2020, au cours desquels 183 femmes ont pu être accompagnées.

Ce projet nous a conduit à innover sur 3 aspects :

(1) L’approche socio-professionnelle : nous considérons qu’un premier travail sur la confiance en soi est indispensable à la reconstruction de ces femmes et au succès de leur réinsertion professionnelle par la suite. Via la porte d’entrée de la formation artisanale et créative, nous avons conduit les bénéficiaires à progresser sur leur estime d’elles-même. Dans nos ateliers, elles se sentent capables de créer quelque chose de beau et concret (un bouquet de fleurs) en peu de temps.
Sur le plan professionnel, nous leur proposons de s’impliquer à tous les niveaux du projet, et donc à développer des compétences utiles et utilisables dans tout type de métiers. Au lieu d’assister les femmes, nous leur permettons de s’aider elles-mêmes en revalorisant leurs capacités socio-professionnelles.

(2) Le mode de fonctionnement : il est basé sur des partenariats avec des structures engagées qui nous permettent, de nos fournisseurs à nos clients, de contribuer au développement d’une économie plus juste et plus inclusive. En mettant ainsi en commun nos compétences et nos activités, nous obtenons un impact plus grand.

(3) L’aspect environnemental : utiliser 100% de fleurs locales et de saison est très peu courant dans le secteur floral, et une démarche importante pour protéger notre planète et nos horticulteurs française.