Soutenir la transition écologique des villes en Inde

Créer des ressources pour les communautés et les mouvements sociaux afin de favoriser la transition écologique des villes indiennes

Partenaire local : People’s Resource Center

Durée du projet : 3 ans

Nos besoins : 105 000 €. 35 000 € collectés jusqu’ici grâce aux donateurs de la Fondation Terre Solidaire

Le People’s Resource Centre (PRC) est une organisation indienne récente qui milite pour une ville durable. Elle travaille notamment sur la question de l’agriculture en ville afin de promouvoir une autre vision de la ville face aux grands projets urbains qui menacent les métropoles indiennes.
Elle appuie les communautés affectées par l’accaparement de leurs communs ou menacées de déplacement pour des grands projets d’infrastructures, à travers la documentation de leur cas, la formation des militants locaux, le soutien à leurs campagnes de mobilisation, la visibilité de leurs luttes et la mise en réseau avec d’autres acteurs.

Contexte

Actuellement en Inde, les modèles dominants de développement et de « modernité » se traduisent concrètement par la construction de méga-infrastructures qui entraînent l’accaparement des océans et des terres, des déplacements massifs de population, des destructions environnementales, la marchandisation des communs ou, dans les espaces urbains, la gentrification des villes et la privatisation des espaces publics. L’échelle de ces projets ou de ces schémas d’aménagement des territoires est telle que s’y opposer pose des défis inédits aux acteurs de la société civile engagés, en particulier dans un contexte de durcissement autoritaire important.

L’Inde connaît ainsi une période de régression sur le plan environnemental et sur l’enjeu de la durabilité, compte tenu du modèle de développement promu, pour une croissance sans limite, au détriment des populations et entraînant une modification profonde des territoires.
Face à ces changements, les mouvements sociaux et les organisations de la société civile doivent non seulement s’opposer à ces dérives, mais également prendre du recul par rapport à ces luttes et réactions quotidiennes pour réfléchir, échanger, élaborer des alternatives et appuyer les populations pour qu’elles puissent réellement contrôler les décisions publiques, formuler des politiques publiques et veiller au respect de leurs droits.

Unir ces forces, aider à les faire dialoguer, au-delà des secteurs, et répondre aux besoins formulés par les populations-mêmes sont ainsi des priorités pour parvenir à peser réellement dans le débat public et contribuer à des changements de fonds.

Solutions proposées

Les mouvements sociaux ou les alliances et réseaux œuvrant à la mise en œuvre des mécanismes d’aide publique, des programmes gouvernementaux ou simplement au respect des lois soulignent régulièrement le besoin d’avoir des ONG d’appui ou des centres de ressources afin de les aider dans ces combats, en mesure de fournir des données, des recherches, de produire des analyses, d’articuler ces demandes de façon plus systémique ou de connecter les luttes entre elles. Les membres fondateurs de PRC sont investis dans ces alliances et réseaux à travers le pays et ont ainsi souhaité répondre à cette demande et aux besoins exprimés par les communautés en résistance et les militants engagés sur le terrain.

Le PRC documente, sensibilise, coordonne et mène des campagnes pour défendre une vision de la ville soutenable, durable, où toutes les communautés peuvent vivre, se nourrir, se déplacer et travailler dignement. Afin de créer les conditions et les infrastructures pour qu’un système juste et meilleur émerge du système existant, PRC se mobilise via :
– La recherche- action
– Les interventions au niveau communautaire
– La publication de ressources documentaires sur les politiques d’appropriation des ressources
– La réédition d’une série de textes oubliés, moins connus, qui sont pertinents pour les mouvements contemporains

Pourquoi la Fondation Terre Solidaire soutient ce projet ?

L’avenir de la société indienne se joue en ville, mais ce « terrain » est peu étudié et analysé, de façon systématique et holistique, par la société civile locale. PRC mène un travail pionnier sur deux enjeux : l’agriculture urbaine, qui permet la préservation de la nature en ville et la défense d’une sécurité alimentaire locale. L’une des dimensions les plus intéressantes du travail de PRC tient à son souhait de défricher de nouveaux terrains, de nouvelles problématiques : la question de l’agriculture urbaine, des mobilités douces, de la place de la nature en ville sont peu traitées par les mouvements et par les organisations de la société civile indienne.

Transition écologique des villes en Inde