La finance inclusive face aux défis de la transition écologique et sociale

Renforcer et mobiliser les acteurs de l’inclusion financière en Afrique pour lutter contre le changement climatique et ses répercussions

Partenaire : Réseau MAIN

Objectif de mobilisation : 1 300 000 € sur trois ans, 43 000€ déjà collectés et 610 000€ de soutien de la part de l’Agence Française du Développement (AFD)

D’une durée de 3 ans, ce projet de la Fondation Terre Solidaire en partenariat avec le réseau africain d’institutions de microfinance MAIN (Microfinance African Institutions Network), vise à mobiliser les acteurs de la finance inclusive en Afrique sur les enjeux de la transition écologique et sociale (TES).

Avec l’appui technique de la SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement) et du CFPB (Centre de Formation de la Profession Bancaire), la Fondation conjugue son expertise à celle du MAIN pour que les acteurs de l’inclusion financière en Afrique adaptent leur offre de produits et services à la prise en compte des effets du changement climatique.

Le projet s’articule autour trois volets d’activités menés en synergie :
1/ Accompagnement des membres du réseau MAIN sur les questions de la TES,
2/ Poursuite de la professionnalisation des acteurs de la finance inclusive en support à une dynamique de TES,
3/ Sensibilisation des professionnels du secteur/du grand public sur le rôle de la finance inclusive dans l’atteinte des ODD et en faveur de la TES, par des rencontres Nord/Sud dans une démarche d’ECSI

POURQUOI LA FONDATION TERRE SOLIDAIRE  SOUTIENT CE PROJET

A travers ce projet, la Fondation Terre Solidaire et son partenaire MAIN relèvent un enjeu jusqu’ici peu abordé en Afrique : mobiliser les IMF africaines dans la lutte contre le changement climatique et le soutien aux processus de transition écologique et développer une microfinance verte au service des TPE/PME locales et des populations les plus pauvres.