Projet pilote d'écologie urbaine participative

Objectif : permettre à chacun de devenir acteur face au défi climatique

Début du projet : 1er trimestre 2017 (soutien sur 2 ans)

Budget : 40 000

Créé en 2001 par l’association AAA (Atelier Architecture Autogérée), le programme R-Urban promeut l’écologie urbaine participative par la mise en place, sur un même territoire, d’un réseau de circuits courts écologiques, économiques, sociaux et culturels adaptés au milieu urbain. D’abord expérimenté à Colombes (92) pendant 5 ans, le projet R-URBAN permet aux habitants d’un quartier de se rencontrer et d’agir collectivement pour lutter contre les effets du changement climatique.

Composé d’une micro-ferme expérimentale, d’ateliers de recyclage et d’espaces pédagogiques et culturels, R-URBAN attire des centaines de citadins qui dont l’expérience d’une nouvelle forme de production, de consommation et de vivre ensemble.

LE RÔLE CLÉ DE LA FONDATION TERRE SOLIDAIRE  :

Après le succès de Colombes, nous soutenons le déploiement de nouvelles unités R-URBAN dans les villes voisines de Bagneux et de Gennevilliers pour répondre aux sollicitations des habitants et des municipalités. Ces deux villes verront donc en 2017 l’édification d’une micro-ferme expérimentale, de jardins partagés, d’espaces pédagogiques, de dispositifs d’énergie propre, de compostage ou encore de collecte des eaux de pluie.

La Fondation Terre Solidaire soutient plus particulièrement les rencontres et le partage d’expérience et bonnes pratiques entre associations, habitants et porteurs de projets, de Colombes, Gennevilliers et Bagneux afin de faciliter un essaimage réussi du projet.

"L'AgroCité apprend, donne à partager à mes enfants et aux habitants de notre quartier déjà tellement urbanisé. C'est un poumon de nature dans le bitume."

dit Pascaline Omei, habitante de Colombes (Hauts-de-Seine)