Soutenir la transition démocratique.

Objectif : renforcer les capacités de la société civile tunisienne sur les problématiques économiques, sociales et environnementales

Début du projet : 1er semestre 2017
Budget : 100 000 € sur deux ans

En attribuant le prix Nobel de la paix 2015 aux associations qui ont mené le Dialogue national en Tunisie, les jurés ont rappelé que les évolutions majeures que la Tunisie a connues ces dernières années doivent être consolidées pour éviter que ce pays, le seul de la région à avoir entamé sa transition démocratique à la suite des révolutions arabes, ne sombre lui aussi dans le chaos.

Ce message, la Fondation Terre Solidaire l’a entendu. C’est pourquoi elle souhaite renforcer les capacités d’action du Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) qui intervient sur les problématiques des droits des travailleurs, des femmes, des migrants, du travail et  des droits environnementaux.

LE RÔLE CLÉ DE LA FONDATION TERRE SOLIDAIRE :

FTDES a déjà démontré l’efficacité de sa méthode de mobilisation citoyenne, permettant ainsi de réduire la pollution marine dans la baie de Monastir de façon drastique. La Fondation Terre Solidaire permettra au FTDES de répliquer et d’adapter ce mode d’action dans deux autres régions du pays. Formations, consultations des citoyens, recherche de solutions aux problématiques locales et travail de plaidoyer, le FTDES doit poursuivre sa mobilisation pour redonner à tous les Tunisiens, où qu’ils se trouvent, confiance en l’avenir !

Portrait de Alaa Talbi, Directeur exécutif du FTDES

"Il faut rester vigilant (…) afin de réussir la révolution. Le rôle de la société civile ne se limite pas au processus politique et il reste un gros travail à faire à l’échelle nationale et régionale car des problématiques économiques, sociales et environnementales demeurent."

s’inquiète Alaa Talbi, Directeur exécutif du FTDES