Le Conseil d’administration de la Fondation Terre Solidaire

Le Conseil d’administration de la Fondation Terre Solidaire se compose de 12 membres bénévoles. Il a pour missions principales l’examen de la stratégie et la validation des programmes, des comptes et de l’emploi des fonds. Il procède également au contrôle de l’efficacité et de la transparence et à l’analyse des comptes rendus des organes de contrôle et d’audit.

Le collège du fondateur, le CCFD-Terre Solidaire

Jean-François Dubost

Juriste, spécialisé en droit international des droits humains et droit humanitaire. Il est directeur du plaidoyer au CCFD-Terre Solidaire depuis mai 2021. Au préalable, il a travaillé pendant près de 15 années à Amnesty International France où il a exercé les fonctions de chargé de plaidoyer puis de responsable de programme coordonnant des projets dans divers domaines (droit des réfugiés et des migrants, droits économiques, sociaux et culturels, discrimination et genre, protection des civils en situation de conflit, droits humains et climat).

Bernard Idrac

Ingénieur ICAM ( Institut Catholique des Arts et Métiers) et ancien créateur et dirigeant d’entreprise. Bénévole au CCFD Terre solidaire, il a terminé cette année un mandat de délégué de la région Ile de France qu’il a assumé avec son épouse Isabelle pendant trois ans. Il est membre du CA du CCFD Terre Solidaire.

Claude Sourice, membre du Bureau, Trésorier

Ex directeur général et expert-comptable pour une structure d’expertise comptable associative de l’AGC CEGAR, située en Alsace. Aujourd’hui consultant, il met a profit son expérience au service d’accompagnement de projets collectifs avec “l’humain avant toute décision” pour la SIDI et autres partenaires reconnus.

Jean Vettraino, membre du Bureau, Vice-président

Diplômé de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Jean Vettraino a été enseignant d’histoire géographie dans le secondaire. Il a ensuite travaillé cinq ans au sein de la Direction internationale du Secours Catholique – Caritas France. Il a rejoint le CCFD-Terre Solidaire en 2019, à la tête de la Direction de la mobilisation citoyenne, en charge du réseau de bénévoles en France, des campagnes et des dynamiques d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale.

Le collège des partenaires institutionnels

La Fondation Charles Léopold Mayer pour le progès de l’homme (FPH)

Elle est représentée par son directeur, Matthieu Calame. Ingénieur agronome de formation, Matthieu Calame a intégré l’équipe de la FPH en 2006 et en est devenu directeur en 2010. La FPH est une fondation suisse qui soutient par ses dons des mouvements et des organisations de la société civile dans leurs actions de plaidoyer en faveur d’une transition sociale et écologique.

Le Centre de Recherche et d’Action Sociale (CERAS)

Il est représenté par son directeur, Marcel Rémon. Mathématicien et théologien, il a rejoint le CERAS en 2017 afin d’en prendre la direction. Le CERAS aborde depuis plus de 100 ans les questions sociales d’aujourd’hui afin d’analyser les rapports entre culture, justice et action sociale. Il participe aux recherches et aux débats sur l’évolution de la société contemporaine et soutient la réflexion de personnes et de groupes engagés au service de l’homme dans la vie sociale.

Le collège des personnalités qualifiées

Lydie Bonnet-Semelin, membre du Bureau, Présidente

Lydie Bonnet-Semelin est née et a grandi au Maroc. Après des études supérieures en France (école de commerce et DESS d’urbanisme), elle a milité dans des mouvements écologistes et non-violents. Elle a travaillé au Ministère de la Culture, puis dans le privé (notamment le groupe de presse qui publie l’hebdomadaire La Vie). Elle s’est ensuite tournée vers les Ressources Humaines, et est devenue consultante au sein d’un cabinet international, se spécialisant dans l’accompagnement individuel et le développement des équipes.

François Carré

Maître François Carré est notaire depuis 1984 à l’Etude François Carré qu’il a créée. Il a exercé différentes fonctions au sein de la Chambre des notaires de Paris dont une vice-présidence jusqu’en 2007, puis la présidence du Centre de formation des futurs notaires de la région parisienne (CFPNP) pendant huit ans.

Mathilde Dupré

Diplômée de Sciences-po avec un Master en Économie du développement, Mathilde Dupré a été chargée de plaidoyer sur la justice fiscale et la régulation des entreprises multinationales au CCFD-Terre Solidaire. Membre du Tax Justice Network, elle a animé la plateforme « Paradis Fiscaux et judiciaires » et représenté la société civile au sein de groupes d’experts de l’OCDE et de l’UE entre 2010 et 2014. Elle a ensuite coordonné le Forum citoyen pour la RSE et participé à l’élaboration de la loi sur le devoir de vigilance en 2014 et 2015. Elle est désormais co-directrice de l’Institut Veblen, en charge du programme sur la politique commerciale.

François Eichholtzer

François Eichholtzer a été directeur général des services de différentes collectivités locales puis d’une association de personnes en situation de handicap dans le sud de l’Alsace. Responsable de mouvement de jeunesse (MRJC) puis élu local, il s’investit aujourd’hui dans l’économie sociale et solidaire et la transition énergétique.

Caroline Martin, membre du bureau, Secrétaire

Caroline Martin est conseillère d’Etat honoraire ; elle a terminé sa carrière en présidant une chambre contentieuse spécialisée notamment dans le domaine de l’agriculture et des collectivités territoriales. Elle est membre du Comité consultatif national d’éthique et du Conseil national pilote d’éthique du numérique.

Commissaire du gouvernement,

Anne-Charlotte Dommartin

Déléguée pour les relations avec la société civile et les partenariats au Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, Anne-Charlotte Dommartin, a été nommée comme Commissaire du gouvernement auprès de la Fondation Terre Solidaire par le Ministère de l’Intérieur. Elle assiste aux séances du conseil d’administration avec voix consultative. Elle veille au respect des statuts et du caractère d’utilité publique de l’activité de la Fondation.