Plus qu’un concours, ce véritable appel à témoin met en lumière des démarches solidaires contribuant au respect de la planète mais surtout, inspirantes et duplicables par d’autres acteurs. Aujourd’hui, la Fondation Terre Solidaire dévoile les quatre lauréats proposant des projets répondant à des enjeux majeurs comme l’installation d’un plus grand nombre d’agriculteurs en agriculture biologique, l’inclusion de tous les publics sur les problématiques environnementales, la production citoyenne d’énergies renouvelables, ou encore une gestion forestière écologique, sociale et solidaire.

Qu’est-ce que le prix « Ils changent le monde », de la Fondation Terre Solidaire ?

Crée en 2020, il s’inscrit dans la lignée de la mission première de la Fondation : favoriser et valoriser des alternatives citoyennes qui agissent en faveur d’une transition écologique, juste et solidaire vers des sociétés durables.
Les projets récompensés sont portés par des femmes et des hommes qui inventent de nouvelles façons de produire, de consommer et de vivre ensemble, et qui favorisent de meilleures pratiques en matière d’agro-écologie, d’économie circulaire et d’énergies renouvelables.
Les projets valorisés dans le cadre de ce prix doivent s’inscrire dans une des trois catégories suivantes : Systèmes alimentaires durables, Économie au service de l’humain et écologiquement respontable, et Énergie renouvelable et citoyenne.

Des lauréats porteurs de solutions réalistes et ambitieuses

Après avoir reçu près de 50 candidatures, le jury a sélectionné 11 candidats. C’est le public, avec plus de 7 400 votes en ligne, qui a ensuite départagé les 4 finalistes, leur vote comptant pour la moitié de la note (l’autre moitié étant attribuée par le jury).

Systèmes alimentaires durables : CIA P 49 (Pays de la Loire)

L’association Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne (CIAP) 49 accompagne des personnes souhaitant s’installer en agriculture paysanne dans le département. Depuis 5 ans , elle a guidé 20 porteurs de projet par an. L’association a pour objectif de permettre l’installation d’un plus grand nombre d’agriculteurs, notamment des personnes non issues du milieu agricole, pour les aider à s’insérer sur un territoire et dans le milieu agricole et rurale.
L’objectif est également de continuer à répondre à une demande de produits locaux et bio très forte dans la région.
CIAP 49 apporte une solution pratique et très utile à un enjeu majeur, celui de la transmission et la reprise agricole, puisque d’ici 10 ans 50% des agriculteurs vont partir en retraite. Dans ce contexte il est donc important d’encourager et d’accompagner de nouveaux agriculteurs qui souhaitent s’installer.

Économie au service de l’humain et écologiquement responsable :  L’Académie des Pluriels (Île-de-France)

L’association Académie des pluriels développe des projets d’intérêt général mêlant arts, entrepreneuriat et intelligence collective, avec la conviction que prendre part à un processus créatif est facteur de changement social. Elle mène un projet de Coopérative Jeunesse aux Mureaux (4 mois d’immersion dans un projet collectif) et souhaite développer un nouveau format : des jeunes en situation de fragilité, d’exclusion ou de risques intègrent une coopérative éphémère pour une durée de 10 jours, avec un projet concret et collectif à la clé : fabriquer puis vendre un produit solidaire et durable.
L’association s’adresse à des jeunes qui peuvent être en difficulté d’insertion et dans des contextes sociaux compliqués. Ces jeunes ne sont pas ceux qui vont manifester dans la rue pour le climat, mais sont tout autant intéressés par la transition écologique et s’investissent de façon concrète dans un projet à impact positif proposé par l’association. L’Académie des Pluriels fait donc ce lien important entre écologie et social.

Énergie propre et citoyenne : Coopérative Électrons Solaires (Île-de-France)

Après la COP 21, des citoyens de Seine-Saint-Denis se sont demandés comment mettre en œuvre l’accord de Paris. Ils ont fondé l’association Électrons Solaires 93 en juin 2016, puis la SCIC Coopérative Électrons Solaires en juin 2018 afin d’investir et produire de l’électricité solaire.
Début 2021, ils ont démarré la production sur leur première installation, l’école Waldeck-Rousseau, aux Lilas. Deux autres projets sont en développement.
La Coopérative Électrons Solaires regroupe plus de 150 sociétaires, originaires de Seine-Saint-Denis ou encore de l’est parisien comme Pantin ou Montreuil, quelques associations et 6 collectivités territoriales.
Electrons Solidaires est un bel exemple de mobilisation citoyenne en faveur de la transition énergétique en milieu urbain. Beaucoup de projets de ce type se développent souvent en milieu rural, et encore trop peu en milieu urbain.
Par ailleurs, Electrons Solaires prouve qu’il est possible que des citoyens se mobilisent pour mettre en œuvre concrètement sur une localité ou un territoire des grandes orientations qui sont décidées notamment au niveau des COP.

Le prix du jury : Le Réseau des Alternatives Forestières (Auvergne-Rhône-Alpes)

Le Réseau des Alternatives Forestières (RAF) regroupe des forestiers, citoyens amoureux des forêts, propriétaires, bûcherons, débardeurs à cheval, scieurs, conseillers municipaux… Ensemble, ils proposent des alternatives à une gestion forestière soumise à des enjeux et profits de court terme. Ils apportent des alternatives viables et respectueuses pour favoriser et accompagner une gestion forestière écologiquement responsable et socialement solidaire. Alors que la forêt devient un capital comme un autre, le RAF inscrit ses actions dans le temps long et naturel de la forêt.
La problématique de la gestion durable de la forêt est essentielle, et le Réseau des Alternatives Forestères est un des rares acteurs de terrain qui traite de ce sujet dans une démarche collective. Par ailleurs, l’approche du RAF nous rappelle que pour certaines choses privilégier le temps long et le rythme de la nature est nécessaire.

Lydie Bonnet-Semelin, Présidente de la Fondation Terre Solidaire commente : « Il y a des milliers d’initiatives locales en France qui font avancer la transition écologique et solidaire, et le prix « Ils changent le monde » vise à en mettre en lumière certaines, pour inspirer et donner envie à d’autres de s’y mettre. En prouvant que, même sans grands moyens on peut faire avancer les choses, si on sait rassembler les bonnes volontés. Donc nous ne nous arrêterons pas là et nous vous l’annonçons dès maintenant : il y aura une 3ème édition du prix. À bientôt ! »