Save the Tigris

Save the Tigris est une plateforme de plaidoyer  qui vise à promouvoir la justice autour des problématiques de l’eau dans le bassin mésopotamien. Elle cherche notamment à relier les groupes et mouvements d’Irak, de Turquie, de Syrie et d’Iran mobilisés autour de  la protection des fleuves Tigre et Euphrate. Elle plaide pour des politiques qui garantissent la justice écologique, y compris l’utilisation équitable et démocratique de l’eau comme un outil de paix pour toutes celles et ceux qui vivent dans la région. Ses activités de plaidoyer et de sensibilisation impliquent un grand nombre d’acteurs : communautés locales, organisations de la société civile, médias, autorités, universitaires, centres de recherche et autres.

Save the tigris salman

Elle a commencé ses activités comme une campagne internationale informelle en 2012 par une coalition d’activistes et d’organisations sociales et environnementales mésopotamiennes et internationales pour sauver le patrimoine naturel et culturel sur le fleuve Tigre des impacts des barrages et autres mégaprojets destructeurs. En Irak, les activités ont été menées par un solide groupe de volontaires qui ont ensuite fondé leur propre organisation, Humat Dijlah, en 2018. Ils agissent en tant que partenaire officiel de Save the Tigris en Irak.

Depuis 2020, Save the Tigris a été enregistrée en tant que fondation néerlandaise basée à Amsterdam.

Save the Tigris vise à créer une base solide et durable aux Pays-Bas, qui puisse apporter un soutien aux militants écologistes en Irak et en Mésopotamie travaillant sur la protection des ressources en eau. Elle continue à promouvoir la justice en matière d’eau dans la région par des actions concrètes dans la région et sur la scène internationale notamment autour du Forum de l’Eau. Le Forum de l’eau de Mésopotamie est un forum alternatif de la société civile pour l’eau : un espace ouvert pour donner la parole à ceux qui sont marginalisés et exclus de la discussion sur la gestion de l’eau dans la région mésopotamienne.

Le 1er Forum mésopotamien de l’eau s’est tenu du 6 au 8 avril 2019 à Sulaimania, dans la région du Kurdistan irakien. Plus de 180 militants de l’eau de la région de Mésopotamie et d’autres pays se sont réunis pour ce forum de 3 jours à l’Université de Sulaimani.

Actualité de Humat Dijlah en Irak

L’association nommée d’aprés le nom originel du fleuve plus communément appelé Tigre, ou Tigris en anglais est une organisation non gouvernementale irakienne qui cherche à protéger le patrimoine naturel du Tigre. L’association cherche à promouvoir les questions de conservation de l’environnement et de l’eau, et de les considérer comme une affaire publique que tout le monde doit être en mesure de s’approprier.

Ses missions sont diverses ; diagnostiquer les problèmes environnementaux et trouver des solutions par la surveillance, établir plaidoyer et mettre en œuvre de projets techniques mais aussi rationaliser la consommation d’eau, réduire la pollution de l’eau ou encore assurer le partage équitable des eaux transfrontalières par la sensibilisation du public local et touristique.

Humat Djilah conduit de nombreux projet de recherche accessibles à tous et toutes en ligne en produisant différents rapports dont le dernier en date est une feuille de route pour une gestion durable des ressources en eau en Irak. Elle est le résultat d’une année complète d’ateliers. Elle a été soumise aux organes législatifs (le Parlement fédéral irakien et le Parlement régional du Kurdistan et toutes les commissions parlementaires concernées) ainsi qu’aux organes exécutifs du gouvernement fédéral et du gouvernement régional du Kurdistan d’Irak.Cet accord sur le plan d’action comprend également un schéma qui est le premier de son genre à clarifier le système complexe des parties prenantes dans le secteur de l’eau en Irak. Il met en évidence les défis et fournit des recommandations réalistes pour traiter ces défis locaux afin de parvenir à des solutions pratiques. L’un des résultats les plus importants de ce travail sera la mise en place d’un réseau national représentant tous les secteurs liés au secteur de l’eau afin d’assurer une durabilité à long terme.

C’est donc pour toutes ces missions essentielles, son impact sur les populations et les instances décisionnaires et sa capacité à mobiliser et produire des ressources précieuses que la Fondation Terre Solidaire continue en 2022 de soutenir la campagne “Save the Tigris”.