Pour Christian Dalmasso, paysan-boulanger à la ferme du Pic-Bois, Torchefelon (38), les semences paysannes, c’est “un coup de foudre pour la beauté de cette diversité”.

Que représentent pour vous les semences paysannes ?

Les semences paysannes favorisent le lien social entre les paysans, c’est une dimension très importante. Au niveau économique, elles font vivre des fermes en vente directe, dans des circuits courts avec des produits de qualité. Elles libèrent le paysan de l’achat annuel de semences conventionnelles et du package chimique vendu avec. Enfin au niveau de l’environnement, elles sont au cœur de la préservation de la biodiversité cultivée qui a beaucoup régressé ces cent dernières années.

Êtes-vous optimiste ?

Le travail que réalise l’ARDEAR autour de l’agriculture paysanne et en particulier des semences paysannes est très valorisant pour les paysans. Ensemble, nous prouvons qu’une autre agriculture est possible et permet à des paysans de vivre de leur métier tout en respectant l’environnement et la biodiversité.